MES NUITS AVEC PATTI

Récit concert - 1h - A partir de 12   ans

En 1995, je fouine dans les disques d’une copine, et je tombe sur la photo d’une femme que je ne connaissais pas, plus âgée, une sorte de tante de PJ Harvey. Ce qui m’a frappée d’abord, c’est qu’on voyait son aisselle poilue bien en évidence. Je n’avais encore pas entendu sa voix, sa musique, mais j’ai eu l’impression de rencontrer le rock pour la première fois avec cette photo. Je veux dire, le rock avec une femme. Parce que des aisselles poilues de bonhomme dans le rock, j’en avais déjà vues plein. Je n’ai rien analysé, je me suis pris cette aisselle dans la gueule, et c’est étrange comme on peut avoir l’image d’une libération avec si peu. Et c’est quoi le rock, si ce n’est pas une libération ? C’était le disque Easter, de Patti Smith. Elle est devenue pour moi un modèle d’émancipation, d’intégrité artistique, de force intérieure.

patti1
press to zoom
Mes_nuits_avec_Patti_Jeanne_Paturel_HD-9
press to zoom
Mes_nuits_avec_Patti_Jeanne_Paturel_web-30 (1)
press to zoom
Mes_nuits_avec_Patti_Jeanne_Paturel_web-38
press to zoom
Mes_nuits_avec_Patti_Jeanne_Paturel_web-3
press to zoom
Mes_nuits_avec_Patti_Jeanne_Paturel_web-43
press to zoom
1/2

D’autres documents sont disponible dans l’espace pro (fiche technique, intégrale, outils de communication...).
Pour y accéder, veuillez écrire à lila.gaffiero@lavolige.fr, afin d’obtenir le mot de passe.

Conception et interprétation :   Fanny   Chériaux
Co-mise en scène :   Nicolas Bonneau
Collaboration artistique :   David Gauchard
Régie lumière :   Clément Hénon
Régie son :   Gildas Gaboriau
Production Cie La Volige / Nicolas Bonneau • Fanny Chériaux

Partenaires et soutiens :   Le Nombril du Monde - Pougne-Hérisson (79) •    CPPC/L’Aire Libre - Saint-Jacques de la Lande (35)

La Volige est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle- Aquitaine, le Département des Deux-Sèvres, et la Communauté de Communes Haut Val de Sèvre.

EXTRAIT

« - Patti ?
- Yes ?
- Que faut-il faire pour être artiste ?
- Ah ... Et bien, il faut avoir faim !
- Faim ? Faim de quoi ?
- Faim de lait chocolaté, faim de beignets, faim de pain à l’huile d’olive, faim de fièvre, faim de peur, faim d’avoir faim, faim de désir, faim d’amour, faim de haine, faim de folie, faim de vie, faim de rires, faim d’étincelle, faim d’art, faim de poésie, faim de mots, faim de bruits, faim de cris, faim de trains, faim de paysages, faim de la rue, faim de ciel, faim d’enfer, faim de colère, faim de chaleur, faim de coeur, faim de sucre, faim de sel, faim. »


ORIGINES​

2017, le Nombril du Monde, Pougne-Hérisson, haut lieu du conte, de l’imaginaire et du partage.
Yannick Jaulin et son équipe me proposent d’occuper leur magnifique Jardin des Histoires, pendant une de leurs Nocturnes, un beau soir d’été. J’ai carte blanche. Cela fait très longtemps que je n’ai pas occupé l’espace seule. Depuis plusieurs années, je construis avec bonheur des spectacles de théâtre avec une équipe, et il y a fort longtemps que je ne me suis pas retrouvée avec les rênes d’un projet solo.


J’ai eu envie de parler du coeur des choses, du « pourquoi » on met tout en oeuvre pour devenir artiste, du pourquoi je chante depuis tant d’années, du pourquoi c’est devenu mon « métier ». Revenir à la source, l’enfance, l’adolescence. Qu’est-ce qui m’a forgée ? Qu’est-ce qui m’a marquée à ce point pour que j’en arrive à devenir chanteuse ? Ma famille n’étant absolument pas du milieu artistique, et moi-même pouvant être timide et réservée, il a fallu que je m’émancipe, que je trouve l’audace suffisante pour oser devenir artiste. Parler de cette audace va me permettre de reprendre une place centrale dans le processus de création.