LOOKING FOR ALCESTE (2015)

Un soir d’anniversaire, un quarantenaire semble soudain découvrir le monde qui l’entoure. Trouvant dans le personnage d’Alceste son double fantasmé, happé par la colère et la critique de la comédie humaine, il éprouve lui aussi la tentation de fuir « l’approche des humains ». Mais fuir n’est-il un abandon, une désertion, une lâcheté ? Au contraire, la fuite hors du monde, l’isolement personnel, le retrait sont-ils des réponses politiques à la perte des idéologies collectives ? De multiples rencontres avec des hommes et des femmes ayant choisi le retrait sous de nombreuses formes, viendront alimenter sa quête et lui faire mesurer toute la difficulté d’allier son besoin de Vérité à la contrainte de vivre en société.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1

D’autres documents sont disponible dans l’espace pro (fiche technique, intégrale, outils de communication...).
Pour y accéder, veuillez écrire à lila.gaffiero@lavolige.fr, afin d’obtenir le mot de passe.

Conception Nicolas Bonneau

Interprétation Nicolas Bonneau, Fannytastic et Juliette Divry

 Composition musicale Fannytastic et Juliette Divry

Collaboration à la mise en scène et à l’écriture Cécile Arthus et Camille Behr

Création lumière Hervé Bontemps

Scénographie Blandine Vieillot
Costumes Cécile Pelletier
Travail Corporel Carine Kermin (Mastoc Productions)

Conseil à la dramaturgie Chantal Dulibine

Régie générale et Lumière Rodrigue Bernard et Lionel Meneust
Régie son Xavier Trouble et Gildas Gaboriau

Production La Volige/Nicolas Bonneau
Coproduction Théâtre de la Coupe d’Or – Rochefort ; CPPC – Théâtre de l’Aire Libre – Saint-Jacques de la Lande ; La Méridienne – Scène conventionnée de Lunéville ; Théâtre la Passerelle – Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud ; Théâtre de Chevilly-Larue – André Malraux ; La Maison du Conte de Chevilly-Larue.

La Volige est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle- Aquitaine, le Département des Deux-Sèvres, et la Communauté de Communes Haut Val de Sèvre.

DRAMATURGIE

A partir de ce matériel scénaristique, le spectateur voit se dessiner devant lui le parcours d’un homme au présent du plateau, qui relate son enquête, la vit, la revit, commente, incarne, dans une scénographie ou la lumière joue sur l’illusion des images jusqu’à la recherche finale du Lieu Idéal.


MUSIQUE

Telles des Parques amusées qui se jouent de la destinée des Hommes, les musiciennes-comédiennes apparaissent et disparaissent, jouant la partition musicale de cette recherche d’Alceste, l’accompagnent, l’empêchent, le précèdent, l’entourent.